24 avr. 2008

Chantier et famille

Je profite de son absence pour un petit message à caractère plus personnel.

Il y a un ouvrier dont le travail n'apparaît pas sur le blog : la maman !
Notre chantier avance bien parce qu'on y consacre du temps. Mais comme nous avons 2 petits bouts de chou (4 ans et 7 mois), il faut bien que quelqu'un gère la famille.

Un coup de chapeau à Jenny qui s'occupe, plus que la normale, des minots et de l'intendance depuis 1 an.


Le blog sert probablement bien à tisser un lien fort avec ceux qui passent moins de temps sur le chantier...

4 commentaires:

vaps a dit…

On peut le dire oui, chapeau bas !
et puis pour avoir vecu un peu la meme chose il y a 2 ans avec mes petits gars de 3 et 5 ans a l'epoque, ca vous renforce une famille.........quand ca tient le coup.

encore bravo

stan

vaps a dit…

Et puisque nous sommes sur un post 'OFF' par rapport aux explications techniques nombreuses ici, une question me tarabiscotte.

Seriez vous cap de revendre un jour peut etre une telle realisation etant donne le niveau d'implication dans la realisation ? Hormis bien sur toute contrainte familiale et/ou financiere que je ne souhaite a personne.

Je crois que lorsque l'on est dans ce modele de conception de la place de l'habitat dans notre petite etape sur terre, on est a la fois assez peu materialistes et en meme temps tres attaches a toute la valeur ajoute que l'on retire de ces experiences.
Alors dilemme ou pas ?
Voila c'etait ma petite pensee phylo du jour....

A+
Stan

Jenny, Boris, Esteban et Manolo a dit…

Je vais te promouvoir rédac' chef, toi, avec tes questions intelligentes.

C'est sûr, on n'a pas construit du jetable ou du "plus-valuable".
C'est même un truc qui nous satisfait vachement : avoir l'impression de bâtir du patrimoine, un truc qui devait être beau à regarder, même un peu en ruines dans 100 ans !

C'est vrai aussi que ce n'est plus "une" maison, c'est à dire n'importe quelle maison. C'est NOTRE maison : chaque clou, chaque tuile, chaque brique, chaque morceau est connu, réfléchi (pas toujours bien, mais en tous cas on s'est penché dessus 5 min). Chaque morceau a une histoire, correspond à un moment, un passage du film.
La vie de la construction se recoupe avec la notre, presque tous les jours, forcément ça crée des liens !

Donc non, elle n'est pas à vendre, même pour tout l'or du monde, comme on dit.

une vie tranquille a dit…

Tout d'abord pour souhaiter un très bon anniversaire à Boris, avec du retard certes, mais je fais mes voeux un peu plus dans les temps que mon papa...
Puis bravo pour cette maison qui se construit jours après jours.
étant à la maison toutes mes journées, je viens visiter les lieux tous les jours (voir 2 fois par jour au cas où...) et non pas pour acheter, mais pour rêver un peu!!
Bravo c'est super ce que vous faite.
Gros bisous et à bientôt!
Axelle.