4 sept. 2009

Travaux d'été

Bilan d'un été en pente douce, pour changer.
Celui-ci a été assez chaud. Mais il faut bien dire aussi qu'une fois sortis de l'ambiance chantier "à fond", on redevient un simple bricoleur, sensible au trop chaud, à la faim, à l'envie de faire autre chose... donc ça avance fatalement moins vite ;-)

L'ambiance aux alentours. Année moyenne pour les figues et les mûres. Le raisin a l'air bien malgré l'épisode de grêle du printemps.

Le potager en fin d'été. Les buttes et le paillage ont bien fonctionné, même pour une première année. Ayant arrosé abondamment mais peu fréquemment (1 fois par semaine), les plantes ont bien supporté la sécheresse. Evidemment, ceux qui réclament vraiment de l'eau (concombres, poivrons, aubergines) n'ont pas trop donné.

La prairie fauchée a fourni son tas d'herbes pour le compost et le paillage.
Malgré le gros soleil sur la façade Sud, j'ai fini par achever les appuis de fenêtres des grandes baies. Retailler, sceller, jointoyer. Reste un petit coup d'acide pour les nettoyer.Par l'intérieur, j'ai rempli avec du chaux-chanvre et fini par un rejointoyage des pierres.
Voila un sérieux point de non étanchéité bien isolé (le trou était jusque là rempli avec du papier bulle !).
Les joints à la chaux dans l'entrée + 3 couches d'huile dure.
Du coup, des placards dans l'entrée aussi. A droite les chaussures.
Jenny a fait de jolis rideaux avec les draps en coton lourd récupérés chez la grand-mère. A gauche, les manteaux. Rideaux à venir.
Des barreaux à la petite fenêtre au Nord. Avec la moustiquaire, cela nous permet de ventiler la nuit sans soucis (surtout de chats fouineurs...).

Et puis quelques autres bricolages :
  • étanchéité au mastic autour des menuiseries. Toujours en attendant mieux avec l'enduit fibré extérieur qui doit faire le joint entre les dormants et l'ossature.
  • quelques vis supplémentaires à travers le plancher dans la salle de bain en haut. Celui-ci était un peu trop "souple", j'avais un peu abusé sur les chutes pour les plots sous les lambourdes...
  • une couche d'huile dure supplémentaire sur le plancher dans la même salle de bain et le couloir.
  • nettoyage de l'escalier qui portait encore des traces noires d'oxydation (dues à la paille de fer, chaux, acide...). Galère.
  • nettoyage des tomettes du séjour.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

La terre cuite (?) est très belle. Quelle dimension font les carreaux (rectangulaires ?), les joints, et quel est le fournisseur (Barthe ?). Je n'ai pas vu d'article sur le blog consacré à cette pose, mais je n'ai peut être pas bien cherché !
Merci et re bravo

Michel

Jenny, Boris, Esteban et Manolo a dit…

Merci
dimensions : 42*28
de chez Barthe, modèle MVM
Pas de joints à la pose, même s'il reste un espace à combler après.
Article sur la pose voir en aout-sept 2008.