3 févr. 2010

Grisolles. Soirée cause-café sur l'écoconstruction

Education populaire : c'était le 22 janvier... C'est vrai que l'échange a été riche. L'exposé et le diaporama sont de plus en plus imagés et centrés sur les mécanismes de circulation de la chaleur et de la vapeur d'eau, sur le confort thermique, les maux du bâti ancien mal rénové, les aspects "sociétaux" de la construction (ressources, énergie, eau...), bref moins sur notre cas personnel, qui sert juste à illustrer une façon de faire... le tout de façon accessible et amusante.

Si certains sont intéressés pour une soirée d'éducation populaire sur ces questions...

Source : La Dépêche

"La médiathèque a accueilli Boris Prat, formateur en écoconstruction à Montauban. Diaporama à l'appui, il a témoigné de la construction de sa maison, en grande partie par ses soins, à Bruniquel. Son exposé clair et pédogogique a abordé tous les principes qui ont guidé sa démarche : bioclimatisme, isolation chaux-chanvre, poêle de masse, panneaux solaires thermiques, phyto-épuration, toilettes sèches, récupération d'eau de pluie, etc. Une expérience qui a intéressé l'auditoire."

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut,

C'est encore Fred de Bourgogne.
Une question concernant votre parquet à l'étage. Les lambourdes croisées assez fines ça a donné quoi ? Pas trop souple ? Pas de grincement ni déformation ?
Si c'était à refaire, vous feriez comment exactement et vous changeriez quoi ?

@ bientôt pour de nouvelles aventures ...
Fred'

Jenny, Boris, Esteban et Manolo a dit…

En effet, c'était de la récup de lattis et il vaudrait mieux mettre de vraies lambourdes... le plancher craque.
Mais je crois que pour ne pas craquer il faudrait "farter" toutes les languettes.
Pour le double lambourdage, je n'ai pas de référence avec de vraies lambourdes mais c vrai qu'il y a un côté souple assez agréable.
Il faut aussi être plus rigoureux que nous sur les espacements de lambourdes et plutôt en mettre une de plus le long des murs que bidouiller pour une de moins.

Anonyme a dit…

Bonjour à vous et félicitations pour vos choix et la qualité de construction.
J'ai une question concernant votre dalle en terre crue: j'ai moi même un projet de construction en Aveyron et je cherche des infos sur les différents procédés pour faire une dalle.
Quelle est la base sur laquelle repose votre dalle : herrisson + sable ?
et comment compter vous procéder pour la finition: mélange d'huile ?
D'avance merci

Jenny, Boris, Esteban et Manolo a dit…

Vous avez plein d'infos sur le site d'ARESO dans les fiches techniques.

Pour nous :
hérisson + chape sèche (terre+sable) + chape terre (même mélange qu'un enduit) + plusieurs ferrages + finition huile dure ~5 couches.

Voir ici :
http://lesnouals.blogspot.com/2008/09/mardi-soir-mercredi-aprs-midi.html

http://lesnouals.blogspot.com/2008/08/envoyez-les-dalles-en-terre.html

Anonyme a dit…

Bonjour,
Mon compagnon et moi habitons dans le Tarn-et-Garonne et souhaitons restaurer des bâtiments en pierre de façon écologique. Nous avons fait appel à un maître d'oeuvre mais ses solutions (dalle en béton armé avec film plastique, chauffage électrique,...) ne nous conviennent pas. Aussi, nous sommes à la recherche de personnes avec qui nous pourrions réaliser cette restauration de façon écologique. Pourriez-vous nous conseiller? Je vous remercie d'avance pour votre aide. Astrid.

Jenny, Boris, Esteban et Manolo a dit…

Bonjour,
Ca dépend où vous êtes dans le 82 ?
Vous avez les coordonnées des qq artisans intervenus chez nous dans la section Artisans.
Sinon vous pouvez contacter de ma part Altern'habitat (négoce de matériaux éco) à Montauban qui travaille avec un réseau d'artisans.
Voir le EIE/CAUE 82 pour des conseils.
L'association Maisons Paysannes de France.
L'association ARESO.
La CAPEB (cf label éco-artisan) ou la FFB ou la chambre des métiers pour avoir les coordos d'artisans "sensibilisés".

Anonyme a dit…

Bonjour,
et merci pour votre réponse.
Nous sommes à l'autre bout du Tarn-et-Garonne (commune de Lacour).
J'ai contacté le CAUE mais ils ne donnent d'avis sur personne pour ne pas faire de favoritisme.
J'ai contacté Maisons Paysannes de France mais n'ai pas de réponse.
Je vais essayer vos autres suggestions.
Merci encore,
Astrid.