13 août 2008

Poncer, tamiser; enduire

Le même bout d'enduit de jour.Comme mes matériaux (terre, sable) ont été mouillés par la pluie, je boude !

Rabotage / ponçage de la poutre de la porte de la cuisine.
Ponçage des planchers et poutres tachées par la chaux.
Comme j'avais du papier de verre dans la main, m'est venue l'idée de poncer l'enduit terre-chaux-chanvre de la cuisine.
Et comme ça m'a plu, j'ai tout poncé... le mur est hyper doux, on dirait de la pierre polie.
Griffage de l'enduit de la salle à manger pour pouvoir y faire un enduit de finition.Ensuite j'ai entamé l'enduit du cellier : enduit terre-sable-paille. Je ne me suis pas pris la tête sur le tamisage, vu que c'est un enduit grossier et épais. J'ai dosé la paille pour armer au maximum, vu que les canisses sont ici un peu lâches.
Ceux qui ont vu la tête de la cloison devaient se demander (en secret !) comment j'allais réussir à enduire ce mur déformé (pour mémoire, c'est celui qui s'est 'un peu' effondré au moment du remplissage). Et bien il a gardé son joli ventre, juste un peu atténué. On verra au séchage...

Et comme ces traîtres de la météo nous annoncent encore des averses pour demain, j'ai tamisé aujourd'hui.

Au passage, j'en profite pour vous faire part d'une découverte importante pour l'humanité. Au moins pour celle qui construit sa maison !
Connaissez-vous la gamate (ou auge) ronde et souple comme un panier ? Déjà, c'est super pratique, mais attendez, attendez la suite.
Par erreur, bien sûr, comme toujours pour les sauts technologiques, j'ai coincé mon tamis dedans. Eurêka ! On coince le tamis dedans (il tient pile poil en haut), on met 2 pelles de sable, on secoue en tenant les poignées de la gamate.
Miracle de l'esprit humain : aucun grain de sable perdu, moins d'effort pour tenir le tamis rempli. On peut même faire de beaux mouvements tournants, comme les chercheurs d'or dans les westerns.
Je ne sais pas si ça ne marche que pour mes 2 outils, mais ça vaut le coup d'essayer chez vous !

Faut que j'appelle les fabricants. Ils pourraient les vendre en pack, ça fait bien un "pack", c'est moderne... on doit pouvoir multiplier le prix par 2 !

14 seaux de sable (tamis n°14) et 2 seaux de terre (tamis n°10).
Voilà de quoi faire 2 bétonnières d'enduit terre et 2 d'enduit chaux.
Au sec. Fin prêt pour demain.

4 commentaires:

vaps a dit…

Super bonne invention que voila Boris.......une petite suggestion tout de meme :
Pour ne pas avoir a porter la gamatte, autant prevoir un support avec 2 cordes qui pendent et des crochets pour ces grosses poignees, et ainsi en l'air tu n'as plus qu'a secouer la gamatte.
Je prend 10% pour le brevet si jamais ca marche......
Stan

Jenny, Boris, Esteban et Manolo a dit…

Je ne suis pas sûr que ça aide. En effet il faut un mouvement brusque pour tamiser et là ça risque de balancer tout doux...
10% ! tu rigoles ;-) Je garde tout pour MOI, ahahaha

Anonyme a dit…

bonjour,
avec quoi, avez vous poncer votre enduit?
merci pour votre réponse.
cordialement,

Boris a dit…

Bonjour,
du papier de verre, plutôt fin, à la main ou à la ponceuse excentrique
Coopérativement