3 mai 2009

Le blog écoconstruction qui bourgeonne

Avec le soleil du soir qui décline, des nouvelles du printemps.

Le talus d'aromatiques qui se garnit.

Et dans le potager "haut" : butté et paillé au foin de chèvres.
Carottes (à éclaircir).Radis.
Concombre.Oignons.
Capucines (pour les pucerons).
Tournesol.
Fraisiers.
Les plants de tomates sont en place, mais il faisait nuit...


Et dans le potager bas : uniquement paillé à l'herbe (je fauche les talus voisins dont personne ne s'occupe) sur un sol non travaillé...
Courge.
(sans photo) Courgettes, concombres, pastèques et bientôt melons.

La ligne de petits fruits (cassis, groseilles, framboises) en pleine forme.

Ce que je préfère : les hautes herbes. Comme dans les films de Terrence Malick.

On garde la moitié du jardin en prairie (à faucher 2 fois par an). Juste un chemin tortueux de tondeuse pour déambuler.

Comme dit Esteban "C'est chouette de marcher dans l'herbe haute, ça chatouille les coudes"
Évidemment pour le même résultat que lui, j'aurais surement un peu mal aux genoux ! Alors je préfère m'allonger dedans.

2 commentaires:

pozzynette a dit…

je pense que je vais pailler aussi le potager car je me galère avec le désherbage ! Par contre je n'ai pas de talus à faucher ...

Anonyme a dit…

Le paillage avec l'herba ... bonne idée mais... il peut y avoir des surprises avec les graines des "mauvais" herbes.