22 févr. 2009

Pelles, brouettes, cordeaux, piquets

Des brouettes, des brouettes, des pelles, des pelles.
Et 8 m de tuyau en plus.
Et le potager totalement débarrassé du tas de terre. On a donc pu tracer la limite Est du terrain, qui est aussi celle du potager. Un rang de pierres pour délimiter. On plantera une haie bocagère plus tard.
Ça nous fait un rectangle de 6 m sur 14 m.
Ensuite, des cordeaux et des piquets pour tracer les rectangles de culture de 1.2 sur 2 m. Ça nous en fait 16. Plus une allée centrale de 80 cm et des passages entre les planches de 30 cm.

Je vais chercher un plan pour du fumier et un motoculteur (pour cette année, comme la terre a été compactée par le chantier, ensuite on passera au 100 % grelinette).

Les bulbes pointent leur nez. Les premières pâquerettes aussi. Le voisin m'a donné 2 plants de framboisiers, les premiers... Merci Hervé.

2 commentaires:

lili a dit…

sinon pour le jardin, vous avez aussi cette possibilité : http://www.dailymotion.com/playlist/xrygy_animalia2008_le-jardin-demilia-doc

Au début j'ai fait comme vous, mais là j'essaie avec ce système car franchement labourer (même au motoculteur) c'est vraiment crevant.

Jenny, Boris, Esteban et Manolo a dit…

Merci bien pour le lien.
J'avais déjà croisé Fukuoka
http://moinscplus.blogspot.com/2008/06/agriculture-sauvage-moins-de-travail.html

Cette vidéo est très intéressante et donne des idées...